Profils d'artistes

Artiste du mois: Brian Smith: Abstracts figuratifs

Artiste du mois: Brian Smith: Abstracts figuratifs

Cet artiste torontois a passé les trois dernières années à explorer l'abstraction de la figure humaine, alliant sa formation classique à une nouvelle approche.

Red Boot
par Brian Smith, huile, 36 x 24.

par Bob Bahr

Brian Smith a une formation classique et dessine et enseigne dans ce style depuis plus de 40 ans. «Deux de mes amis et moi avons eu une exposition de peintures de groupe dans une grande galerie de Toronto», se souvient Smith, «et l'un d'entre nous a dit:« Pourquoi n'irions-nous pas un peu plus abstrait avec cette exposition? N'ayant aucune idée de la difficulté de l'abstraction, dis-je, bien sûr. Smith a peint 11 pièces pour ce spectacle, et plus important encore, il a été mordu par le bug de l'abstraction. L'été dernier, environ la moitié des peintures qu'il a réalisées étaient abstraites - et environ la moitié des peintures qu'il a vendues étaient également abstraites.

Smith rapporte qu'il a été mis au défi par l'abstraction non seulement parce qu'il lui était difficile de rompre avec l'observation et la représentation soigneuse, mais aussi parce qu'il a découvert que les coups de pinceau et les tendances de marque familiers qui faisaient partie de son écriture picturale se sont détachés comme cliché. «Sans le savoir, j'ai développé des marques iconiques personnelles spécifiques que je fais», explique Smith. «Je trouve cela très attrayant, mais quand vous les voyez dans chaque pièce, vous voyez à quel point c'est mal pour les pièces abstraites, et vous devez aller au-delà. Une grande partie est de lâcher prise, de faire confiance à votre instinct une fois que vous entrez dans une peinture. Au milieu d'une œuvre, je dois laisser la conversation entre moi et le tableau prendre le dessus. Vous devez écouter la peinture et entendre ce dont elle a vraiment besoin. »

Laura
par Brian Smith, mixte
médias sur papier, 36 x 24.

Dans toutes ses peintures, Smith travaille avec un modèle devant lui. L'artiste n'a pas l'intention d'abstraire complètement la forme; son objectif est d'offrir une vision différente du modèle. «Je ne dessine pas et ne peins pas pour vous dire ce que je vois», dit-il. "Je vous dis ce que je veux que vous voyiez." Il joue aussi avec le temps et avec le point de vue. Sa série de peintures Lyrica a été réalisée en faisant tourner le modèle à travers trois poses, en tenant chaque pose pendant seulement cinq minutes avant de casser et de passer à la pose suivante. Ces pièces ont pris toute la journée et ont été exécutées sur du contreplaqué de bouleau qui a été préparé avec un sol de gouache pour créer une surface très active. Le but de Smith était de trouver les quelques lignes organiques spécifiques dans la figure qu'il aimait le plus et de les présenter d'une manière quelque peu abstraite tout en restant fidèle à la beauté qu'il voyait. Smith a appliqué de la gouache et de l'huile en couches autant de fois que nécessaire jusqu'à ce qu'il atteigne l'effet souhaité. «Je suis définitivement inspiré par la forme humaine», explique l'artiste. Je ne peux pas travailler à partir de photographies - je trouve cela impossible à faire. Je suis ému par une relation avec le modèle et certaines des formes qui se trouvent dans le modèle. »

La catégorisation des pièces Smiths est une entreprise délicate. Son site Web comporte des catégories distinctes pour les résumés figuratifs et pour d'autres peintures, mais deux œuvres similaires sont classées différemment: Inclinable rayé (Tanya) [NON MONTRÉ] est dans la section des peintures générales, et Laura est dans les résumés figuratifs. La différence n'est pas dans l'utilisation des couleurs - Smith souligne à ses élèves que la valeur est ce qui fait lire une peinture correctement. Il affirme que la différence la plus évidente entre ses deux catégories est le degré de rendu dans la forme. Mais il est également clair qu'en soustrayant les informations sur la figure, il réfléchit davantage à la conception et à la composition de la pièce. La différence peut être plus dans l'approche que dans le résultat.

Smith est diplômé de l'Ontario College of Art and Design, à Toronto, et il a fait partie de la faculté de nombreuses écoles d'art au Canada. Il enseigne des master classes dans son atelier. Pour plus d'informations, visitez son site Web à www.drawn2life.com.

Bleu floral (Michaela)
par Brian Smith, acrylique
et pastel sur papier, 30 x 22.
Vingt après
par Brian Smith, technique mixte sur toile, 36 x 36.
Lyrica, n ° 14
par Brian Smith, technique mixte sur bois, 30 x 40.

Vivienne
par Brian Smith, technique mixte sur Mylar, 36 x 24.
Lyrica, n ° 6
par Brian Smith, techniques mixtes sur Mylar, 24 x 36.

Voir la vidéo: Nathalie Racicot, artiste peintre 2015 (Octobre 2020).