Votre carrière artistique

Entrer dans des expositions d'aquarelle

Entrer dans des expositions d'aquarelle

Les artistes qui ont remporté les meilleurs prix de 2008 dans plusieurs grandes expositions de la société d'aquarelle parlent des récompenses et des leçons de la participation à des expositions avec jury.

Jean Grastorf (Transparent Watercolour Society): Je participe à des jurys depuis de nombreuses années. Participer, c'est vous mettre au défi de réaliser ce que vous pourriez considérer comme une peinture digne de ce lieu - une peinture qui répond également aux critères de cette organisation. La Transparent Watercolour Society of America, par exemple, a certaines normes de médias. Gagner est passionnant, très excitant et un merveilleux honneur. Cependant, être «refusé» fait partie du processus. Cela ne doit pas être considéré comme un rejet personnel. Il est vrai que le rejet d’une émission est lauréat d’une autre. Ayant exercé les fonctions de juré, je sais qu'il existe une énorme quantité d'excellentes contributions qui ne peuvent pas être incluses.

Nancy Stark (Rocky Mountain National Watermedia Society): J'ai participé à de nombreuses expositions avec jury. Je suis toujours ravi d’entrer et déçu quand je ne le fais pas. Mais j’essaie de garder à l’esprit que la plupart des décisions sont le résultat de l’opinion d’une personne un jour donné.

Aletha Jones (Aquarelle aux États-Unis de Springfield Art Museum): J'ai été à la fois ravie et honorée que ma peinture reçoive une reconnaissance spéciale à l'exposition Watercolour U.S.A 2008, car cette exposition occupe une place spéciale dans mon curriculum vitae de réalisations professionnelles. C'était l'une des premières expositions nationales à accepter mon travail lorsque j'ai commencé à postuler au milieu des années 1980. C’est aussi spécial pour moi en raison des associations que j’ai faites grâce à ma participation. Après avoir remporté un prix en 1988, je suis devenu membre de la Watercolour U.S.A. Honour Society où j'ai été présenté à un groupe exceptionnel de peintres exceptionnels. Mon mandat en tant que rédacteur du bulletin d’information de la Honor Society au cours des années 90 m'a aidé à faire la connaissance de bon nombre de ces collègues professionnels en tant qu’amis personnels. Mes amitiés remarquables avec ce groupe doué de peintres de la Watercolour U.S.A. Honour Society ont continué d'inspirer et de contester mon travail au cours des 20 dernières années.

Tim Gaydos (The Artst Guild of Old Forge): Parfois, vous n'êtes pas accepté, parfois vous le faites, et parfois vous gagnez, et c'est génial. Je suppose qu'avoir un bon nombre de succès dans les spectacles en garde un - m'empêche - d'entrer. Si je ne réussis pas, je ne sais pas si je continuerai à participer. Mais il est très gratifiant que d'autres personnes apprécient votre travail, et cela le rend également disponible. Cela me donne une plus grande satisfaction d'entrer dans un spectacle où les chances sont plus difficiles. Obtenir un prix est vraiment gratifiant.

Bientôt Y. Warren (National Watercolour Society): J'ai participé à de nombreux spectacles avec jury, aux niveaux local et national; autant que mon temps et mon énergie me le permettent. J'aime particulièrement participer à des concours de magazines, qui n'impliquent pas l'expédition de la peinture réelle si elle est acceptée. D'un autre côté, les expositions avec jury me permettent d'exposer des peintures à travers le pays sans connaître d'artistes ou de galeristes dans d'autres parties du pays. L'acceptation dans un spectacle avec jury, même sans gagner de prix, me donne un sentiment de confiance et d'encouragement dont j'ai besoin de temps en temps. Bien sûr, je suis toujours confronté au risque de déception lorsqu'un juré n'accepte pas une peinture pour un spectacle. Je dois garder à l'esprit qu'un rejet ne signifie pas que le tableau dans lequel je suis entré est mauvais, mais qu'il ne correspond tout simplement pas aux autres tableaux du spectacle.

Joanne Lucas Warren (Société canadienne des peintres en aquarelle 2007): Je participe à des expositions avec jury régionales, provinciales et nationales depuis 15 ans, et depuis lors, j'ai remporté de nombreux prix. J'ai été accepté dans trois expositions CSPWC Open Water au cours des huit dernières années. Le concours me présente d'autres artistes contemporains et des jurés compétents. La compétition m'en dit plus sur mon art, alors que j'essaie d'organiser et d'analyser mes choix d'entrée. Gagner signifie que ma peinture a parlé aux jurés. Gagner est un réconfort, un compliment et une joie.

Ne pas être accepté augmente ma sensibilité à l'observation, me fait réévaluer et pose la question pourquoi. C’est le choix des jurés. Cependant, cela ne signifie pas toujours qu'il s'agit d'une mauvaise peinture.

Vous pouvez trouver l'œuvre gagnante des artistes dans le numéro de février 2009 de Artiste aquarelle.

Voir la vidéo: Jean Grey portrait à laquarelle (Septembre 2020).